Logo AQCID

Un réseau ouvert sur le monde

Rechercher un emploi

Rechercher un emploi

Employeur : Université de Sherbrooke
Ville : Sherbrooke

Professeur ou professeur en toxicomanie

Affiché le 2019-02-21 | Date limite 2019-03-22

Faculté de médecine et des sciences de la santé

Département des sciences de la santé communautaire

Service de toxicomanie

Lieu de travail  

Campus de Longueuil 

Université de Sherbrooke

L'Université de Sherbrooke sollicite des candidatures afin de pourvoir à un poste de professeure ou professeur au sein du Service de toxicomanie du Département des sciences de la santé communautaire de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS). Il s'agit d'un poste régulier de professeure-chercheuse ou professeur-chercheur à temps complet au Campus de Longueuil. Cette offre d'emploi s'inscrit dans le cadre de l'appui à une demande chercheuse-bousière ou chercheur-boursier à l'automne 2019 et est conditionnelle à l'obtention initiale d'une bourse salariale.

La candidate ou le candidat doit détenir une expertise reconnue et avoir mené des travaux innovants dans le domaine des politiques publiques en santé à l'échelle nationale et internationale, plus précisément sur celles liées à la consommation de substances psychoactives et aux comportements à risques, pratiques et habitudes de vie associés. Le Service de toxicomanie a un intérêt particulier pour les candidatures dont le programme de recherche porte sur la formulation de politiques, leur diffusion, leur implantation générale ou en fonction de divers facteurs (ex. : culture, groupe d'appartenance), la façon dont elles sont appliquées ou tout nouveaux indicateurs potentiels en fonction du sujet de recherche. Une partie de la programmation de recherche aurait avantage à intégrer les interactions entre la façon dont les problématiques émergentes ainsi que les diverses innovations sociales et technologiques affectent les comportements, les pratiques et les habitudes de vie liés à la consommation de substances psychoactives, tout en générant des changements dans les politiques publiques.

Le Service de toxicomanie de la FMSS de l'Université de Sherbrooke poursuit son développement aux cycles supérieurs et, ce faisant, doit maintenir l'excellence de la recherche et de l'enseignement dans le domaine des dépendances et des conduites associées. Parallèlement, le Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay - Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS) souhaite assurer le développement de la recherche appliquée en santé ainsi que catalyser les forces actuelles. En vue de consolider l'intégration entre les activités du Service de toxicomanie et du CR-CSIS et de favoriser le développement de l'Axe de recherche Politique, organisation et évaluation du système de santé du CR-CSIS, la chercheuse ou le chercheur sera membre régulier à la fois du CR-CSIS et du Service de toxicomanie.

Engagement de l'Université envers l'équité, la diversité et l'inclusion

L'Université de Sherbrooke valorise la diversité, l'égalité, l'équité et l'inclusion en emploi au sein de sa communauté et invite toutes les personnes qualifiées à soumettre leur candidature, en particulier les femmes, les membres de minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées relativement au Programme d'accès à l'égalité en emploi (PAEE). Les outils de sélection peuvent être adaptés selon les besoins des personnes handicapées qui en font la demande, et ce, en toute confidentialité. L'Université de Sherbrooke encourage également les personnes de toutes orientations et identités sexuelles à postuler. La priorité devra être accordée aux Canadiennes et Canadiens et aux résidentes permanentes et résidents permanents.

À propos du Service de toxicomanie de la FMSS

La Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l'Université de Sherbrooke jouit d'une réputation de premier ordre grâce à ses innovations pédagogiques, à son adaptation constante aux besoins changeants de la société, ainsi qu'aux succès de ses équipes de recherche de classe mondiale. Au Campus de Longueuil, le Département des sciences de la santé communautaire connaît un développement soutenu de ses programmes d'études et de recherche en toxicomanie grâce au dynamisme de son équipe avant-gardiste vouée à la recherche, à l'enseignement et à la pratique clinique.

De nombreux travaux de recherche dans le domaine des addictions sont menés par les professeures et les professeurs du Service de toxicomanie. Les professeures et professeurs réguliers sont encouragés à déployer et maintenir une programmation de recherche, tout en supervisant des étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs de recherche, notamment aux Programmes de maîtrise et de doctorat en recherche en sciences de la santé de la FMSS. 

Fonctions

- Mener des études issues d'une programmation de recherche sur les politiques publiques liées à la consommation de substances psychoactives ainsi qu'aux comportements à risque, pratiques et habitudes de vie associés.

- Développer une carrière de recherche dont le niveau d'excellence est reconnu par une bourse de carrière en recherche (provinciale ou fédérale).

- Assumer un leadership fort en recherche en politiques publiques liées à la consommation de substances reposant sur un large réseau de collaborations, dont les agences nationales et internationales (chercheuses et chercheurs, décideuses et décideurs, gestionnaires, intervenantes et intervenants).

- Enseigner aux cycles supérieurs aux Programmes d'études et de recherche en toxicomanie ou aux Programmes recherche en sciences de la santé de la FMSS.

- Encadrer des étudiants aux cycles supérieurs.

- Participer à la gestion académique de la recherche.

- Participer à la vie universitaire et au service à la collectivité.

Exigences requises :

Détenir un doctorat dans une discipline jugée pertinente, comme en recherche en sciences de la santé, en santé publique, en psychologie, en service social, en sciences infirmières ou en médecine sociale et préventive.

Avoir poursuivi des études postdoctorales internationales dans le domaine.

Avoir une expertise significative en recherche sur les politiques publiques liées à la consommation de substances à l'échelle nationale et internationale. Des expertises dans l'utilisation de données ouvertes au plan national et international ainsi qu'un programme de recherche présentant une approche interdisciplinaire couplée avec le développement de projets centrés sur le modèle d'application des connaissances des Instituts de recherche en santé du Canada représentent un atout.

Posséder un excellent dossier de publication dans des revues scientifiques internationales.

Démontrer des qualités de leadership, de travail d'équipe, d'initiative et d'excellentes capacités à communiquer et à interagir efficacement et harmonieusement avec divers partenaires internes et externes.

Démontrer une bonne capacité à diriger des étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs.

Avoir la capacité d'enseigner en français ou d'atteindre cette capacité au cours des deux premières années.

Détenir une expérience en enseignement au niveau universitaire (souhaitable). 

Les conditions de travail sont régies par le protocole d'entente en vigueur entre l'Université et l'Association des professeures et professeurs de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke (APPFMUS).

Poste régulier à temps complet.

Date prévue d'entrée en fonction : 1er juin 2019 ou plus tôt.

  Retour en haut de la page

RÉCEPTION DES CANDIDATURES

La date limite pour soumettre sa candidature est le 22 mars 2019, à 17h.

L'examen des candidatures débutera au plus tard à cette date et se poursuivra jusqu'à ce que le poste soit pourvu. 

Nous vous invitons à soumettre votre candidature par voie électronique en cliquant sur le bouton «Postuler ». Les personnes candidates doivent soumettre un curriculum vitae complet accompagné du résumé d'un programme de recherche (maximum de 2 pages).

De plus, 3 lettres de recommandation, en provenance directement des signataires, doivent être acheminées aux coordonnées suivantes : 

Pr Mathieu Goyette

Directeur du Service de toxicomanie

Offre d'emploi no 03506

Université de Sherbrooke- Campus Longueuil

150, Place Charles-Le Moyne, bureau 200

Longueuil J4K 0A8

Courriel : mathieu.goyette@usherbrooke.ca 

Pour plus d'information sur ce poste, nous vous invitons à communiquer directement avec le professeur Mathieu Goyette par courriel ou téléphone.

Téléphone : 450-463-1835, poste 61479

PDF
Postuler
Employeur : Cactus Montréal
Ville : Montréal

Directeur - Directrice général(e) - Cactus Montréal

Affiché le 2019-01-28 | Date limite 2019-02-11

CACTUS Montréal est un organisme communautaire de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) existant depuis 1989. L’organisme intervient principalement auprès des personnes utilisatrices de drogues par injection et inhalation, des travailleuses et travailleurs du sexe, des jeunes vivant en situation de précarité et des personnes trans. 

Organisme communautaire dynamique et chef de file dans son secteur d’intervention, CACTUS Montréal vise l’amélioration constante de ses actions et de ses interventions en réduction des méfaits, tant sur le plan de la santé et des conditions de vie des personnes qui font usage de drogues que pour la communauté. 

Pour soutenir l’ensemble de ses activités et programmes, près de quatre-vingt employés engagés et mobilisés, dispensent des services de qualité de jour, de soir et de nuit. CACTUS Montréal entretient des relations efficaces et harmonieuses avec les partenaires du réseau public de la santé et des services sociaux, du milieu communautaire, la sécurité publique et la communauté. Acteur de premier plan dans les dossiers reliés à son champ d’expertise, son rayonnement est national et international. Organisme syndiqué, CACTUS Montréal met de l’avant un mode de gestion participative et favorise l’implication et la participation des pairs dans toutes les sphères de l’organisation. 

Sous l’autorité du conseil d’administration, le directeur ou la directrice général(e) guidera l’organisation dans la consolidation et le développement de ses offres de services. 

Ses principaux défis 

En continu 

 L’amélioration continue des services et de leur accès pour répondre aux besoins requis par les personnes qui font usage de drogues; 

 Le développement de projets en partenariat qui serviront à l’amélioration de la qualité de vie des personnes rejointes par CACTUS Montréal; 

 La valorisation du développement et de l’innovation dans la pratique clinique et administrative; 

 Favoriser la cohésion face à la question de l’acceptabilité sociale qui est en mouvance constante; 

 S’assurer d’un financement suffisant, de sa récurrence, et de la saine gestion de l’organisme; 

 S’assurer du rayonnement de Cactus et faire valoir les besoins de sa clientèle. 

À court terme 

 Poursuivre le développement d’une vision stratégique et voir à sa mise en oeuvre en concertation avec le personnel et le conseil d’administration et finaliser les changements organisationnels déjà amorcés; 

 Poursuivre les efforts de diversification du financement (dons et fondations privées),  

 Planifier les activités entourant le 30ième anniversaire de l’organisation en 2019. 

 

Profil recherché 

 Adhésion à l’approche de réduction des méfaits 

 Sait être attentif aux besoins des personnes rejointes par l’organisme et aux besoins du personnel en favorisant une approche humaniste et rassembleuse; 

 Bonne compréhension de l’importance de la participation sociale des personnes qui font usage de drogue; 

 Possède un excellent sens politique et la capacité de transiger efficacement avec les membres du conseil, le personnel, les citoyens et les partenaires. 

 Démontre un leadership qui inspire la confiance 

 Excellente connaissance des sources de financement du milieu communautaire 

 Bonne connaissance du réseau de la santé et des services sociaux, ainsi que du milieu communautaire; 

 Adhésion aux principes de gestion participative; 

 Capacité de faire face à l’ambiguïté et de travailler en situation de stress; 

 Sens élevé du professionnalisme : confidentialité, transparence, respect, ouverture et rigueur; 

 Excellente capacité de communication; 

 Excellente maîtrise du français oral et écrit et bonne maîtrise de l’anglais oral et écrit. 

Atout important 

 Expérience pertinente dans le domaine de la toxicomanie et des politiques sur les drogues. 

Scolarité/expérience requise : formation universitaire dans une discipline appropriée pertinente ou expérience de travail significative pertinente et posséder au minimum 5 années d’expérience en gestion dans le réseau communautaire ou le réseau de la santé et des services sociaux, de préférence comme cadre supérieur. 

Conditions de travail : Le salaire est concurrentiel et des avantages sociaux s’ajoutent à la fonction. 

Faire parvenir votre C.V. avec une lettre de motivation avant le 11 février 2019 à 17h, par courrier électronique, au président du Conseil d’administration : 

Cactus Montréal 

1300 rue Sanguinet, Montréal H2X 3E7 

Courriel : conseiladministration@cactusmontreal.org 

PDF
Postuler
Employeur : Maison la Margelle inc.
Ville : Sorel-Tracy

Infirmier / infirmière - Maison la Margelle inc.

Affiché le 2019-03-05 | Date limite 2019-03-15

Lieu de travail
1905, route Marie-Victorin
Sorel-Tracy (Québec)
J3R1M8

Principales fonctions
La personne titulaire de ce poste fait partie de l'équipe médicale de la Maison la Margelle. Elle participe à l'accueil et à l'évaluation de l'état de santé physique et mentale des usagers. Elle voit au suivi des résidants durant leur séjour. Elle est mandatée pour la gestion des médicaments et de la gestion des dossiers médicaux en collaboration avec l'équipe médicale en place.

Exigences et conditions de travail
Niveau d'études : Collégial (AEC), DEP ou AEC infirmier/infirmière auxiliaire ou DEC en soins infirmiers :Terminé
Années d'expérience reliées à l'emploi :5 année(s) d'expérience
Description des compétences : Être membre en règle de l'OIIQ ou de l'OIIAQ. Détenir une connaissance de la toxicomanie sera considéré comme un atout.
Qualités personnelles recherchées : entregent, flexible, disponible, autonome et avoir la capacité de travailler en équipe.
Langues demandées : langues parlées : français langues écrites : français
Salaire offert : à discuter
Nombre d'heures par semaine : 3,00
Conditions diverses : Poste occasionnel, sur appel avec une moyenne d'une demi journée par semaine (minimum 3 heures / semaine)
Statut d'emploi : occasionnel ou temporaire
temps partiel jour, sur appel
Durée de l'emploi : Indéterminée
Précisions : (poste permanent)
Date prévue d'entrée en fonction : 2019-03-15

Communication
Nom de la personne à contacter : Georges Harrison (Directeur général)
Moyen(s) de communication : téléphone : 450-746-2788 télécopieur : 450-746-0598
en personne : 1905, route Marie-Victorin, Sorel-Tracy, Québec
poste : 1905, route Marie-Victorin, Sorel-Tracy, Québec, J3R1M8
courriel (courrier électronique) : georgesharrison@maisonlamargelle.com

 

PDF
Postuler
Employeur : Maison la Margelle inc.
Ville : Sorel-Tracy

Intervenant(e) en toxicomanie, jeu compulsif - Maison la Margelle inc.

Affiché le 2019-03-05 | Date limite 2019-03-23

 

Lieu de travail
1905, route Marie-Victorin
Sorel-Tracy (Québec)
J3R1M8

Principales fonctions
Intervenir auprès de la clientèle toxicomane et joueuse pathologique. Assurer la sécurité des résidants et des lieux.

Exigences et conditions de travail
Niveau d'études : Collégial (DEC)
Terminé
Années d'expérience reliées à l'emploi :1 à 2 années d'expérience
Description des compétences : La personne recherchée détient au minimum un DEC. (technique collégiale) dans un domaine relié à la relation d'aide et reconnu par les normes de certification du ministère de la Santé et des Services sociaux ou un certificat universitaire en toxicomanie et/ou un Baccalauréat. Elle possède une belle capacité à travailler en équipe et elle est organisée. Une expérience pertinente auprès de cette clientèle ainsi qu'une connaissance de la philosophie des Alcooliques Anonymes seront considérées comme des atouts. ***SVP, NOTER QU'UN AEC NE RÉPOND PAS aux exigences des normes de la certification.***
Qualification professionnelle reconnue en dehors du réseau scolaire ou universitaire : Formation de secourisme en milieu de travail
Langues demandées : langues parlées : français langues écrites : français
Salaire offert : 16,21$ - de l'heure
Nombre d'heures par semaine : 16,00
Conditions diverses : Poste de soir et de fin de semaine, à raison de 16 heures/semaine, soit les samedis et dimanches de 16 h00 à 00 h 00 (minuit). Il est à noter que le salaire sera majoré après la période de probation.
Statut d'emploi : permanent temps partiel soir, fin de semaine
Date prévue d'entrée en fonction : 2019-03-23

Communication
Nom de la personne à contacter : Georges Harrison (Directeur général)
Moyen(s) de communication : téléphone : 450-746-2788 télécopieur : 450-746-0598
en personne : 1905, route Marie-Victorin, Sorel-Tracy, Québec
poste : 1905, route Marie-Victorin, Sorel-Tracy, Québec, J3R1M8
courriel (courrier électronique) : georgesharrison@maisonlamargelle.com

 

PDF
Postuler
Employeur : Dopamine
Ville : Montréal

Chargé.e de projet à la mobilisation - Dopamine

Affiché le 2019-03-05 | Date limite 2019-03-17

Mission :
Accueillir, soutenir et accompagner les personnes consommant des psychotropes, leur entourage et la population en général du quartier Hochelaga-Maisonneuve et des secteurs environnants, dans un cadre de prévention du VIH/Sida, hépatites et autres ITSS.

Description du poste :
Sous la responsabilité de la coordination clinique, le-la chargé.e de projet à la mobilisation est un membre du personnel qui intervient principalement sur les bases de son savoir expérientiel : il ou elle est capable de dévoiler qu’il-elle vit ou qu’il-elle a vécu des réalités en lien avec la consommation de substances psychoactives et/ou de rétablissement en santé mentale et/ou une expérience dans l’industrie du sexe et/ou le milieu de la rue. Le-la chargé.e de projet à la mobilisation facilite l’implication des personnes au sein de l’organisme, voit à la réalisation du projet Dopalliés (animation d’ateliers de groupe en prévention des ITSS et de réduction des méfaits), et favorise l’implication citoyenne des personnes fréquentant la ressource.

Tâches principales :
- Mobiliser les personnes à toutes activités favorisant leur intégration au plan sociétal et les impliquer dans les différentes actions locales et régionales;
- Promouvoir et faciliter l’implication des personnes dans les différents services et activités de Dopamine;
- Établir des liens de confiance et développer des relations significatives, égalitaires et volontaires;
- Intervenir selon les principes de réduction des méfaits et du pouvoir d'agir;
- Créer un milieu favorable aux échanges, à l’entraide et à la pleine réalisation citoyenne;
- Organiser des journées de mobilisation, de prévention, d’activités et de focus group;
- Animer des rencontres hebdomadaires sur la thématique de la réduction des méfaits et des ITSS;
- Actualiser, vulgariser et diffuser les messages de prévention du VIH, des hépatites et des autres ITSS, ainsi que les messages sur l’utilisation adéquate du matériel de prévention et sur le dépistage des ITSS;
- Assurer la mise en place et la poursuite du projet (suivre les orientations et les objectifs, créer et mettre à jour des outils spécifiques, effectuer la promotion, respecter les échéanciers).

Exigences liées au poste :
- Posséder une expérience significative en lien avec les milieux de consommation de substances psychoactives, l’industrie du travail du sexe, le rétablissement en santé mentale ou le milieu de la rue et avoir une capacité à partager ce vécu;
- Posséder une expérience ayant permis de développer les habiletés et connaissances nécessaires à l’intervention sociale : expérience en intervention, en accompagnement, en relation d’aide, en militantisme dans des causes reliées au changement social, ou toute autre expérience pertinente dans un organisme reconnu ou dans la communauté;
- Intérêt marqué pour la mobilisation, le militantisme et l’approche de réduction des méfaits;
- Connaissance du réseau communautaire et des ressources;
- Connaissance du matériel de prévention et des pratiques à risque de transmission des ITSS;
- Bonne capacité à travailler en équipe;
- Bonne maîtrise du français parlé et écrit;
- Connaissances et habiletés de base pour utiliser les outils informatiques.

Atouts :
- Expérience en animation de groupe.
- Formation académique dans un domaine relié à l’intervention sociale,

Habiletés et aptitudes :
- à transférer ses savoirs expérientiels;
- à susciter l’engagement chez les personnes qui fréquentent nos services;
- capacité d’écoute et d’empathie;
- capacité d’animation;
- à rassembler les différents acteurs autour de réalités communes;
- de discernement et de maturité liés à ses expériences personnelles;
- autonomie, dynamisme et sens de l’initiative.

Conditions de travail :
- Poste à temps plein de 35h/semaine à discuter;
- Horaire variable;
- Taux horaire selon l’échelle salariale en vigueur;
- Entrée en poste avril 2019.

Veuillez faire parvenir votre lettre de motivation ainsi que votre CV à l’intention de M. Martin Pagé, directeur général, avant le 17 mars 2019 par courriel à info@dopamine.ca

*Seulement les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.

 

PDF
Postuler
Employeur : Association des intervenants en dépendance du Québec
Ville : Montréal

Formateur contractuel - AIDQ

Affiché le 2019-03-12 | Date limite 2019-03-17

 

L’AIDQ est à la recherche de deux formateurs contractuels pour le programme PROFAN 2.0.

La formation

Dans le cadre de la stratégie nationale 2018-2020 du MSSS pour prévenir les surdoses d’opioïdes et y répondre, l’AIDQ et Méta d’Âme, une association de pairs pour personne utilisant ou ayant utilisé des opioïdes, ont reçu le mandat de développer et d’offrir la formation Prévenir et Réduire les Overdoses, Former et Accéder à la Naloxone (PROFAN 2.0) dans l’ensemble du Québec jusqu’en 2021. Cette formation est offerte aux groupes communautaires et aux pairs qui sont en contact avec des gens qui prennent des opioïdes sous prescription ou s’en procurent sur le marché illicite.

La fonction

Sous l’autorité de la directrice générale et en étroite collaboration avec la conseillère aux affaires cliniques, le chargé de projet et l’équipe mixte de formation (AIDQ et Méta d’Âme), le formateur AIDQ assure les formations en prévention et réduction des surdoses à des intervenants communautaires, à des personnes qui font usage de drogues ainsi qu’à leurs proches.Il favorise l’apprentissage et le développement des compétences par la valorisation des savoirs des participants et l’expérimentation active.
Par ses connaissances complètes et à jour, le formateur AIDQ est un acteur-clé pour outiller les communautés dans  la prévention, la réduction des surdoses et l’administration de la Naloxone.
Le formateur s’adresse à des adultes ayant différentes expériences, ainsi que divers rôles et responsabilités en lien avec la prévention et la réduction des surdoses. Il doit donc tenir compte de cette diversité dans son approche. Il a recours à diverses formules pédagogiques, en tenant compte des acquis, des besoins et des capacités des participants.

Profil recherché

  • Détenir une expérience de travail équivalente ou supérieure à cinq ans dans au moins un des domaines suivants :
  • Intervention en dépendance, en réduction des méfaits ou intervention auprès des personnes qui font usage d’opioïdes prescrits ou non;
  • Avoir une bonne connaissance :
  • Des approches de prévention, de réduction des méfaits et des traitements associés aux troubles liés à l’usage d’opioïdes et des surdoses;
  • Des substances, mode de consommation et interaction entre substances psychoactives de rue, médicaments prescrits et médicaments en vente libre.
  • Détenir une expérience de formation auprès d’intervenants œuvrant en réduction des méfaits ou autre milieu d’intervention lié à la dépendance.
  • Faire preuve d’une bonne compréhension des enjeux systémiques liés au contexte de surdoses et aux troubles liés à l’usage des opioïdes (contexte politique, santé publique, organisationnels, professionnels, ).
  • Faire preuve d’une bonne compréhension des éléments biopsychosociaux concomitants (Prise de risque, santé mentale, santé physique et gestion de la douleur, ).
  • Interagir et communiquer aisément avec les autres.
  • Démontrer un grand sens de la pédagogie.
  • Avoir une très bonne maîtrise du français.

Seront considérés comme des atouts

  • Expérience d’intervention en situation d’urgence et de crise.
  • Savoirs expérientiels tels que:
  • Être une personne vivant ou ayant vécu directement ou indirectement l’usage de substances ou un trouble lié à l’usage de substances (opioïdes, benzo, etc.);
  • Être intervenu auprès d’une personne en surdose;
  • Être un proche d’une ou plusieurs personnes vivant ou ayant vécu directement ou indirectement l’usage de substances ou un trouble lié à l’usage.
  • La maîtrise de l’anglais.
  • Posséder un permis de conduire

Qualités personnelles recherchées

  • Aimer travailler en équipe, collaborer et cohabiter avec d’autres personnes.
  • Être à l’aise avec l’usage de drogues en général.
  • Ouverture d’esprit et non jugement.
  • Bonne capacité d’adaptation au changement.

Conditions liées à l’emploi

  • Poste contractuel d’une durée de deux ans.
  • Horaire de travail variable, de mois en mois, mais déterminé plusieurs mois à l’avance avec un calendrier de formation. Approximativement 5 à 10 jours/mois.
  • Déplacements fréquents d’une journée et plus (formations offertes partout au Québec).
  • Transport et repas défrayés par l’employeur dans le cadre des fonctions
  • Salaire concurrentiel.

Pour postuler

Les personnes qui souhaitent soumettre leur candidature doivent faire parvenir une lettre d’intention accompagnée de leur curriculum vitae au plus tard le 17 mars 2019 à 23h59 à l’adresse courriel  cgaudet@aidq.org à l’attention de Sandhia Vadlamudy, directrice générale de l’AIDQ, en précisant le nom du concours  : Formateur Prévenir, réduire les surdoses.

PDF
Postuler
Imprimer cette page